Orientation Orthodoxe Dogmatique Elaborée Orthodoxie

 

Voulez-vous des preuves?

Source : Magazin Vers la victoire

 

 


Le miracle des miracles du Christ est Sa Résurrection.  Cette Résurrection est un événement mille fois témoigné dès le moment où il s est passé jusqu à maintenant.  Dès le premier instant, les ennemis du Christ ont essayé par tous moyens de cacher Sa Résurrection.  De ce moment jusqu à maintenant ; pendant 20 siècles, ils ont payé d innombrables sommes, ils ont écrit, ils ont prêché, ils ont mobilisé tout leur scepticisme, tous leurs arguments chicaneux.  Pourtant, la Résurrection reste une vérité historique, toute-eminente.  La Résurrection du Christ n a jamais eu peur de quelque recherche, que ce soit.  Ceux qui entreprirent d une manière passionnée l examen détaillé du miracle, ont été vaincus par le Ressuscité :  Leur recherche a habituellement fini avec le témoignage: Il est vraiment ressuscité!

Il y a trois mots dans les Actes des Apôtres, qui parlent d une grande clarté et d une certitude absolue pour les preuves de la Résurrection.  Jésus, raconte Luc, s est présenté vivant après la Résurrection avec plusieurs preuves.

A ! ces preuves ! On cherche dans ce que les ennemis ou les négateurs du Christ écrivent des preuves et on ne les trouves pas.  On trouve seulement de théories, des sophismes, des raisonnements qui nous étourdissent la tête et qui nous laissent toujours aussi pleins de doutes.

On ouvre l Evangile pour trouver des miracles et on en trouve beaucoup.  Des preuves pour le miracle écrites brièvement et simplement.  Car la simplicité est la fille de la foi :  On lit des scènes réelles, qui se déroulent naturalement, des situations où les personnages agissent tranquillement.  On ne voit pas d affectation, mais un accord spontané dans toutes les pages, dans tous les Evangélistes, chez tous les Apôtres :

Car pour les Apôtres, la Résurrection est un événement réel, vivant, tout évident :  Ils l ont vue, ils l ont vécue, ils l ont jouie, l ont admirée :  Et ils n étaient pas des gens nafs, crédules ou fantaisistes.

Au contraire.  Au commencement, ils étaient méfiants :  Ils ne pouvaient pas comprendre comment Celui qui était mort sur la Croix et dont le tombeau avait été scellé, Celui que gardait la garde romaine, ait pu ressuscité.   C est pourquoi, quand le Ressuscité se présenta pour la première fois devant eux, ils pensaient qu ils voyaient un fantôme.  Ils n ont pas cru non plus les paroles des femmes porteuses de myrrhes.  Ils les ont qualifiées de niaiserie.  Thomas n a pas cru les 10 Apôtres, alors qu il était sûr qu ils étaient tous des hommes droits, raisonnables, mûrs et sincères.  Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets mon doigt à la place des clous, et si je ne mets ma main dans son coté, je ne croirai point, dit-il.

Ils ont donc tous montré de la méfiance.  Ils ont vu l apparition du Maître avec scepticisme.  Mais, quand le Christ leur montra Ses paumes percées, quand Il appela Thomas pour Le tâter, quand Il leur montra son flanc percé, quand ils L écoutèrent leur parler et leur donner des conseils et leur expliquer le sens des Ecritures, quand Il mangea avec eux le mile et le poisson ah, ils ne pouvaient plus douter.  Et ce n était pas en un ou deux jours que ces événements ont eu lieu.  Pendant 40 jours, Il venait, Il partait, Il se présentait de nouveau et puis Il partait.  Les apparitions et les preuves étaient nombreuses.  L une après l autre.  C est pourquoi Luc écrit: avec plusieurs preuves.

Biensûr,  les Evangélistes et les Apôtres citent seulement dix apparitions. Il semble que ces dix sont les plus importantes, les plus impressionantes :

- Quand Marie Madeleine Le vit, la matinée du Dimanche :

- Quand Il se présenta aux femmes porteuses de myrrhes :

- L après midi du même jour aux disciples qui allaient à Emmas .

- Un peu plus tard à Pierre.

- Le soir devant les dix disciples.

- Huit jours plus tard, aux 11 disciples, c est à dire quand Thomas était avec eux.

- La septième fois était quand Il se présenta à Tibériade et mangea devant les sept disciples :

- La huitième: Sur le mont de Galilée aux 11 disciples et devant 500 autres fidèles :

- Puis, à tous les Apôtres à Bethanie   et

- En fin, c est l apparition à Jacques.

elle était la certitude des 11, des femmes, de la foule des 500 pour la Résurrection que, chaque fois, après chaque apparition, ils témoignaient: Mon Seigneur et mon Dieu ou C est le Seigneur.

Les apparitions n ont pas eu lieu seulement devant cette foule, qui, en tout cas,  était fidèle pendant toutes les années de la vie du Christ sur terre :

Une apparition du Rescussité a eu lieu à Paul aussi,  qui était un persécuteur plein de haine et de menaces envers les Chrétiens, plein de préjugés et de fureur :  Qui oserait convaincre Paul de la Résurrection?   Jean, Pierre et Jacques?  Mais ils avaient peur de lui.  Ils le soupçonnaient même quand il était converti.  Ils n avaient pas confiance à lui.

C est le Ressuscité qui a converti Paul.  t celui qui auparavant était un persécuteur est devenu non simplement un disciple, mais l Apôtre le plus ardent, et le défenseur de la Résurrection.  Ainsi, il disait que si le Christ n est pas ressuscité, notre prêche est vide, est un mensonge et nous croyons en vain,  Si le Christ n est pas ressuscité, alors nous les Chrétiens sommes les gens les plus lamentables du monde.  ais, nous ne le sommes pas.  Car Jésus est ressuscité et je l ai vu de mes yeux, comme j ai vu aussi, et j ai discuté avec ceux qui L ont vu et qu ils ont mangé avec Lui.

Et c est exactement parce que Paul avait tant de preuves qu il n a essayé de convaincre personne dans aucune de ses Epîtres :  Il s est penché sur d autres sujets  que les ennemis et les négateurs contredisaient.  Et il a écrit beaucoup.  Mais, il a écrit très très peu sur la Résurrection. Car personne ne le provoqua, ni lui demanda des explication pour son pêche de la Résurrection. 

xiste-t-il aujourd hui des personnes qui doutent du miracle et auxquelles vous voulez apporter des preuves pour qu elles croient? Mais de nos jours, nous avons beaucoup plus de preuves que les témoins oculaires, les Apôtres.  ux, ils L ont vu et ils ont vécu les apparitions seulement 40 jours après la Résurrection :  Nous, nous Le voyons, nous écoutons Sa Voix, nous certifions Sa Puissance, nous suivons Ses miracles, depuis 2000 ans.  Où que nous jetions nos regards, où que nous voulions chercher nous trouverons des preuves de la Résurrection.  Ou mieux, nous verrons le Ressuscité tout vivant  et présent: Aux Apôtres Il parlait de l avenir et de Son Triomphe. Nous aujourd hui nous voyons Son Triomphe.

Comment ont commencé les 12?  Comment a commencé Paul?  Faibles, sans armes, sans défense, ils se sont attaqués à l Empire Romain, aux Juifs fanatiques, aux orateurs et aux philosophes, à tout le monde. Et ils ont vaincu. Est-elle petite cette preuve?  Et quelquechose d autre:  Ce que le Christ a dit, ce qu Il leur a dit de prêche, est resté incomparable,  invariable.  Même si de grands esprits sont passés sur la terre, même si des tomes entiers ont été écrits,  même si on a essayé de nous convaincre que le Christianisme est imparfait et que nous avons besoin de quelque chose de plus parfait encore, l expérience de la vie, la feu de la réalité crient que ce que le Seigneur nous a dit, constitue le code morale le plus beau pour une vie parfaite, que personne ne peut modifier.  Son enseignement est la source intarissable des renaissances morales.

Oui, tous les événements des 20 siècles sont une preuve inébranlable de la Résurrection. 


 
 

raduction: Polixeni Tsaliki-Kiosoglu

 

Article crée le: 22-11-2010.

Dernier revision le: 22-11-2010.

HAUT DE PAGE